Wind Energy: Engage, Involve, Energize!

Langue
  • English
  • Français
  • Español
  • Italiano
  • Deutsch
  • Hrvatski

Others

Autres acteurs et parties intéressées

 

Bienvenue sur la page de la boîte à outils WE Engage destinée aux membres des organisations publiques, non gouvernementales et à toute autre partie prenante s’intéressant au développement de l’énergie éolienne.

 

others_image

 

Pourquoi utiliser cette boîte à outils?

 

La présente page contient des informations pertinentes pour toutes les personnes et organisations s’intéressant au développement de l’énergie éolienne et qui ne sont pas expressément visés par les groupes d’utilisateurs de WE Engage.

Selon l’intérêt, le rôle, la taille et l’expérience (entre autres facteurs) d’une organisation, l’interaction avec les pratiques d’engagement social variera ; cette page vise ainsi à présenter en détail quelques exemples et études de cas, plutôt que des conseils spécifiques.

Les possibilités d’implication d’un groupe dépendent également de la législation du pays.

 

Mesures d’information

 

Tout acteur pertinent devrait pouvoir accéder à toutes les mesures d’information rendues publiques par les développeurs de projet et par les autorités locales (sur la base de la Aarhus convention).

 

Mesures d’engagement

 

Tout acteur pertinent devrait déterminer s’il peut coopérer avec des communautés locales pour s’assurer que son point de vue sera pris en compte. Par exemple, des occasions peuvent se présenter d’assister à des réunions, de participer au processus de choix du site ou de travailler avec les autorités locales. Cela dépendra du développeur impliqué et des possibilités de participation au projet de parc éolien. Il est recommandé de s’engager et d’ouvrir des discussions au plus tôt.

 

Accès à des mesures de financement innovantes

 

Toute organisation intéressée devrait déterminer si elle peut coopérer avec les communautés locales afin d’étudier toutes les possibilités pour accéder à un financement innovant et devenir un partenaire financier du projet. Cela dépendra du développeur impliqué et du projet à proprement parler.

ÉTUDES DE CAS : Classés par type de mesure, pays et phases de développement d’un parc éolien

I. MESURES D’INFORMATION

 

Ces études de cas sont des exemples où des groupes ont reçu des informations sur des projets par le biais de méthodes intéressantes ou innovantes.

 

PHASE 1 : CHOIX DU SITE

BELGIQUE – FLANDRE

Les ONG environnementales ont souvent leurs propres suggestions pour le développement de l’énergie éolienne. À la fin des années quatre-vingt-dix, la fédération néerlandaise Stichting Natuur en Milieu, avec les fédérations des 12 provinces, a créé une brochure de 56 pages contenant des suggestions détaillées pour la mise en œuvre de projets éoliens dans toutes les provinces locales. En 2002, ces suggestions ont été développées dans une nouvelle brochure intitulée « Frisse Zeewind« .

 

ALLEMAGNE

Exemple de site d’information d’une association allemande pour favoriser l’acceptation de l’énergie éolienne au sein de sa communauté.

 

Exemple de newsletter d’une association allemande pour favoriser l’acceptation de l’énergie éolienne au sein de sa communauté.

 

À Schönau, dans la Forêt noire, après l’accident nucléaire de Tchernobyl, un groupe d’habitants locaux a souhaité s’impliquer dans la gestion du réseau. Ce groupe est aujourd’hui l’un des principaux fournisseurs d’énergie propre et gère 7 réseaux d’électricité et 2 réseaux de gaz naturel.

 

DANEMARK

En réaction aux plans du gouvernement danois qui prévoyait de développer l’énergie nucléaire, un groupe de citoyens a pris l’initiative de créer un parc éolien. La célèbre « Tvind » mølle » de 2 MW a célébré son 40ème anniversaire en 2015. Le groupe est fier de voir que la construction de Tvindkraft a joué un rôle politique au sens propre du terme, l’éolienne étant devenue la preuve de ce que les citoyens peuvent faire lorsqu’ils unissent leurs forces. Le projet a été une grande réussite ; l’équipe a mené à bien le processus en seulement 2 ans et 10 mois. Ils ont ainsi créé une innovation industrielle qui a fait du Danemark un leader mondial dans le secteur de l’énergie éolienne. Plus d’informations  ici.

Le groupe est très fier du fait que l’éolienne a contribué à la politique du gouvernement de ne pas opter pour l’énergie nucléaire à l’époque.

PHASE 2 : PLANIFICATION

BELGIQUE – WALLONIE

L’ UVCW (Union des Villes et des Communes de Wallonie) en Belgique a publié un article informant ses membres (les municipalités) des mesures réglementaires existantes concernant les structures légales qui permettent à une municipalité de s’engager dans un projet de parc éolien.

 

ALLEMAGNE

Exemple d’un groupe de défense de l’environnement assistant à des réunions publiques sur la construction de parcs éoliens (voir également  un autre groupe de défense de l’environnement).

 

PHASE 4 : EXPLOITATION

BELGIQUE – WALLONIE

Dans son magazine mensuel « Renouvelle », l’APERe a publié un article sur l’exploitation d’un parc éolien à Estinnes (Wallonie, Belgique), composé de onze machines de 6 MW, qui étaient les éoliennes terrestres les plus puissantes à l’époque (mars 2009).

L’APERe a publié un article sur l’achat d’une éolienne par la coopérative VENT DU SUD (Wallonie, Belgique). Cette coopérative a construit sa propre éolienne en moins de 2 ans, une véritable réussite dans le secteur de l’énergie éolienne !

 

 

 

II. MESURES D’ENGAGEMENT

 

PHASE 2 : PLANIFICATION

ALLEMAGNE

Exemple d’une ONG coorganisant et participant à un kiosque ambulant pour un projet d’énergie éolienne.

 

 

III. MESURES FINANCIÈRES

 

PHASE 2 : PLANIFICATION

BELGIQUE – WALLONIE

Dans son magazine mensuel « Renouvelle », l’APERe a publié un article sur le financement participatif des citoyens.

 

 

N’hésitez pas à nous faire part de votre expérience.

Soumettre un cas